« Anne Baquet », de François Morel, Juliette, René de Obaldia…, Théâtre du Balcon à Avignon

Anne Baquet © D.R. Anne Baquet © D.R.

Pour amateurs d’opéra, et aussi pour tous les autres qui ont un tant soit peu d’humour

Par Isabelle Desalos
Les Trois Coups

Le Théâtre du Balcon nous propose pour ce Off 2008 le récital d’Anne Baquet, chanteuse lyrique, comédienne, danseuse, clown par instants, et toujours surprenante. Un savoureux mélange de diva et de femme comme tout le monde.

Au programme : tout un mélange musical, plein d’humour et d’une fraîcheur exquise en cette période… Les textes sont naïfs, mais portent un regard d’une grande finesse sur le monde, les hommes, les femmes, et elle-même, bien sûr. Autodérision, mais aussi tendresse et douceur, voilà les principaux élans d’Anne Baquet. Que demander de plus pour passer une bonne soirée ?

Son timbre est principalement lyrique, mais elle nous emporte aussi sur des airs de variété et de jazz. Sa voix est très belle, et, grâce à sa parfaite articulation, l’entièreté du texte nous parvient. Ce serait dommage de le perdre ! Il est d’une drôlerie ! Il faut dire qu’ils s’y sont mis à plusieurs. René de Obaldia, Anne Sylvestre, Victor Haïm, Jean‑Jacques Sempé, Georges Moustaki, Éric‑Emmanuel Schmitt, et j’en passe beaucoup.

Anne Baquet a également une tendance à la clownerie. Oui, oui ! Tous ces grands auteurs n’ont pas écrit pour n’importe qui ! Madame a de l’humour et des plus sympathiques. Elle respire la bonne humeur. C’est un grand plaisir de la voir en scène. Et elle nous fait de ses mimiques ! Elle nous envoie une petite note sucrée.

Les chorégraphies sont simples, charmantes et légères, à l’image du spectacle qu’a souhaité nous faire partager Anne Baquet. Elles prennent compte du petit grain de folie qui s’est emparé de l’artiste sous les feux de la rampe.

Le duo formé avec le pianiste est délirant. Complicité, bouderies, mauvaises blagues ou chapardage de rôle, ils sont formidables. Aussi virtuoses l’un que l’autre, nos oreilles sont aux anges et notre tête aussi.

En scène : le piano, et c’est tout. Anne Baquet et Damien Nedonchelle font le reste. Elle, en robe ample, qui lui donne un côté jeune fille, et lui, en costume classique. Chaque séquence est suivie par une lumière qui joue elle aussi le jeu.

Un délice de spectacle musical, pour amateurs d’opéra, et aussi pour tous les autres qui ont un tant soit peu d’humour. 

Isabelle Desalos


Anne Baquet, de François Morel, Juliette, René de Obaldia, Anne Sylvestre, Victor Haïm, Jean‑Jacques Sempé, Franck Thomas, Georges Moustaki, Isabelle Mayereau, Éric‑Emmanuel Schmitt…

Le Renard • 106, boulevard Richard-Lenoir • 75011 Paris

06 85 31 46 61

gerard.rauber1@orange.fr

Mise en scène et chorégraphie : Claudine Allegra

Avec : Anne Baquet et Damien Nedonchelle (piano)

Musique : Roland Vincent, François Rauber, Claudine Bolling, Reinhardt Wagner, Mauricio Kagel, Jérôme Charles, Marie‑Paule Belle, Juliette… et Rachmaninov, Chopin, Bernstein…

Arrangements : Jérôme Charles et François Rauber

Lumière : Stéphanie Baquet

Théâtre du Balcon • 38, rue Guillaume-Puy • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 85 00 80

Du 10 juillet au 2 août 2008 à 21 heures

Durée : 1 h 15

16 € | 11 €