Introspection
Par Trina Mounier
C’est à une plongée dans la vie intime du cinéaste que nous convie Simon Delétang, avec « Tarkovski, le corps du poète » Il en confie le rôle-titre à Stanislas Nordey. Entre énigmes et obsessions, une promenade esthétique et morcelée.

Monstres et compagnie
Par Trina Mounier
Ils sont deux à signer la mise en scène de « Dans la peau du monstre » : Christian Taponard et Cécile Auxire-Marmouget réunissent deux textes qui n’ont pas grand chose en commun, si ce n’est d’explorer deux figures du monstre moderne.

Tragédie de glace
Par Marie Lobrichon
Dans un décor crépusculaire, sombre et froid, Œdipe et sa fille Antigone mènent une ultime traversée : celle qui mènera le père à sa mort annoncée. Autour d’une marionnette de glace dont la fonte progressive matérialise la disparition du personnage, Élise Vigneron et le Théâtre de l’Entrouvert signent, au Festival mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières, un spectacle alliant poésie et performance plastique. Ce beau moment de théâtre parle à l’œil comme à l’esprit.

Camera obscura hypnotique
Par Marie Lobrichon
Bang, bang, bang. Avec la fulgurance d’une balle de colt, la compagnie Plexus Polaire nous projette dans l’univers mental sombre et violent d’une femme à la dérive. Ce spectacle à l’humour aussi noir que décapant mêle avec brio musique live, vidéo et marionnettes. La grande classe.

Pop-up en technicolor
Par Marie Lobrichon
Hôtesses de l’air délurées, passions amoureuses et avion télécommandé : Yael Rasooly et le Nuku Theater nous invitent à embarquer pour un voyage foutraque à bord de leur spectacle aux mille et un décors en carton technicolor. Bon voyage ? Et comment !

Denis Lavant : « On est harcelé, dévoré par l’envie de néant, dans la vie »
Propos recueillis par Lorène de Bonnay
Après la représentation de « Cap au pire » au Théâtre des Halles, à Avignon, le public a pu assister à une rencontre entre les membres du « Séminaire Avignon » de l’Association nationale de recherche et d’action théâtrale (A.N.R.A.T.) et les deux artistes, Denis Lavant et Jacques Osinski.

Ah ! La belle saison !
Par Trina Mounier
Il fut un temps où Bernard Kudlak inventait, et avec quelle générosité, le nouveau cirque. Le temps a passé, au gré de créations qui toutes ont apporté leur gros grain de folie poétique. Aujourd’hui, il est temps pour lui, et pour toute la troupe formidable du Cirque Plume, d’entamer le dernier voyage. Ils le font en saltimbanques, avec légèreté, dans « La Dernière saison ».

Génération sans tabou
Par Anne Cassou-Noguès
Trois pièces tentent d’établir le portrait d’une génération née au tournant des années 1980 et 1990 : « L’Âge libre », « sauvagement inspiré des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes », « Ground Zéro » composé à la façon d’Annie Ernaux, et « Boys Don’t Cry » de Jean-Gabriel Vidal-Vandroy. Ce triptyque interroge la question du désir dans une forme originale orchestrée par Maya Ernest.

Éperlecques vaut le détour !
Par Cédric Enjalbert
Avec beaucoup d’humour et de finesse, le comédien Lucien Fradin mêle, dans « Éperlecques », les souvenirs biographiques et les réflexions sociologiques et philosophique.

De l’impossibilité de s’arracher au songe !
Par Lorène de Bonnay
Que de « Songes » exquis et évanescents envahissent nos scènes, ces derniers mois ! Après Britten, Balanchine et Vincent (entre autres), Guy-Pierre Couleau enchante à son tour le public avec un spectacle inventif qui donne à voir « l’increvable désir » de l’Homme.