Corinne Méric vibrante d’intensité
Par Élise Ternat
À l’initiative du Théâtre Nouvelle Génération, la quatrième édition du festival Régénération présentée ces jours-ci a de quoi faire sortir le public lyonnais de sa torpeur hivernale…

Amusement cruel
Par Élise Ternat
« Le roi s’amuse » fut joué le 22 novembre 1832 pour la première fois à la Comédie-Française et interdit le jour suivant du fait d’une critique un peu trop sensible de la monarchie et de la noblesse de l’époque…

Sommes-nous des « marchands » qui « vendons notre temps » ?
Par Lison Crapanzano
La Cie Louis-Brouillard réussit un coup de maître avec « les Marchands ». En effet, elle parvient à captiver les spectateurs pendant près de deux heures avec le monologue d’une voix off…

Grosse claque !
Par Maud Sérusclat
« Blackbird ». Je ne voulais pas voir ce spectacle. « Blackbird », lugubre titre, non ? Créée pour la première fois en 2005 par l’auteur David Harrower et en 2007 par Claudia Stavisky, la pièce a déjà fait le tour de l’Europe, a été très commentée et récompensée de nombreuses fois. En outre, le texte est servi par deux comédiens qui ne sont pas des moindres : Léa Drucker et Maurice Bénichou…

Tennessee Williams revisité !
Par Maud Sérusclat
Hier soir au Théâtre des Marronniers de Lyon, on pouvait voir une représentation de la pièce qui a rendu Tennessee Williams célèbre en 1945, « la Ménagerie de verre ». Pièce de la cruauté par excellence, la compagnie Le Songe d’une planche à vif nous en réservait une mise en scène surprenante et très rythmée.