Une visitation de Tartuffe bluffante
Par Lorène de Bonnay
La scène du Français, qui fête le 400e anniversaire de Molière, nous offre un Tartuffe inédit, radical et envoûtant. La mise en scène novatrice d’Ivo van Hove s’appuie sur la version en trois actes de la pièce de 1664, reconstituée par le spécialiste Georges Forestier. Cette réinvention inestimable procure un rare plaisir.

Fanny n’a pas la forme
Par Laura Plas
Un texte presque boulevardier, une forme convenue qui ne permet pas aux comédiens d’échapper aux caricatures. « Fanny » démontre qu’on ne fait pas forcément du bon théâtre autour de questions passionnantes. Dommage pour ses trois interprètes.

La montagne au cœur
Par Trina Mounier
À mi-chemin du théâtre documentaire et de l’œuvre de fiction, François Hien et Jérôme Cochet ont, une fois de plus, uni leur talent d’écriture pour nous parler d’une passion commune. Incontestablement, « Mort d’une montagne » est une réussite.

Avènement de l’acteur
Par Trina Mounier
Cette jeune compagnie n’en est pas à son coup d’essai. Elle a été, entre autres, lauréate de la première édition du Prix Célest’1.
« Œuvrer son cri » prouve à quel point ses membres savent rire de certaines situations malcommodes, voire dramatiques.
Un regard sarcastique, mais tendre, sur eux-mêmes, moteur même de leur création.

Attention ! Oiseaux rares
Par Léna Martinelli
Cinq circassiens musiciens s’imaginent être des dodos, ces drôles d’oiseaux qui ne savaient pas voler, une espèce endémique de l’Ile Maurice disparue il y a fort longtemps. Comment échapper à la gravité ? Sous chapiteau, Le P’tit Cirk déplie sa poésie acrobatique et musicale, simple et délicate. Une pépite à ne pas manquer !

Fin de party
Par Stéphanie Ruffier
La fin de vie ? Un thème à priori peu séduisant en temps de pandémie. Voilà pourtant qu’un spectacle débordant d’énergie nous y sensibilise et parvient même à nous réconcilier avec les masques.

Faire œuvre de réconciliation
Par Trina Mounier
Avec une maturité saisissante, une troupe de jeunes comédiens dirigés par une metteure en scène du même âge, Margaux Eskenazi, s’emparent de la guerre d’Algérie pour en faire un matériau de théâtre et une œuvre de réconciliation.

Le vrai du faux
Par Trina Mounier
C’est l’histoire d’un faussaire belge de génie, Geert Jan Jansen, racontée par le collectif Berlin, habitué d’un théâtre documentaire décalé et amoureux du paradoxe. Nous avons été servis : une heure et demie de promenade entre vrai et faux, réel et virtuel, vérité et mensonge, fake et joke. Virtuose et jubilatoire.

Les amis irréconciliables
Par Trina Mounier
Avec « Sentinelles », Jean-François Sivadier s’attache à l’amitié de trois jeunes pianistes virtuoses réunis par une passion commune et exclusive qui finira par les séparer. Un spectacle brillant et incandescent, passionnant de bout en bout.

Crier au bord de l’abîme
Par Lorène de Bonnay
La dernière création de Julien Gosselin explore l’œuvre protéiforme et oubliée du romancier russe, avec la finesse, la minutie et la délicatesse qu’on lui connaît : « Le Passé », créée à partir du tressage de deux pièces et des nouvelles d’Andréïev, évoque des êtres au bord du gouffre, tout en questionnant de façon vertigineuse leur représentation. Un spectacle monstre inégal, complexe et intense, à décanter.