La voix de la survie
Par Bénédicte Fantin
Marc Lainé transpose la nouvelle de Jack London, « Construire un feu », en mobilisant ses multiples talents de plasticien, scénographe, réalisateur et metteur en scène. Le dispositif scénique, qui fait la part belle à la projection vidéo, semble presque superflu face à l’écrasante présence des deux conteurs : Pierre Louis-Calixte et Alexandre Pavloff.

Lupa plaide Kafka 
Par Trina Mounier
Alors qu’un parti ultraconservateur accédait au pouvoir en Pologne, Krystian Lupa s’est emparé de Kafka. Le metteur en scène présente aujourd’hui une adaptation du « Procès », dont il explore les méandres dans un spectacle halluciné de presque cinq heures.

Trouver sa direction, au plus noir de la nuit !
Par Laura Plas
Approfondissant les questions de l’exil et du racisme, Nelson Rafaell Madel adapte « Au plus noir de la nuit », de l’écrivain sud-africain André Brink. Si la proposition n’est pas dépourvue d’audace, elle manque de maturation, en particulier en ce qui concerne la direction d’acteurs.

Manège enchanté
Par Léna Martinelli
Bartabas revisite, pour l’Académie équestre de Versailles, « le Sacre du printemps » et « la Symphonie de Psaumes » aux côtés de l’Orchestre et du Chœur de Radio France. Un coup de maître !

Ballade à trois voix à travers l’Europe et les époques
Par Léna Martinelli
Parmi nos découvertes au Chaînon manquant, le Trio Musica Humana explore le répertoire passionnant de la musique à trois voix de la Renaissance. Avec une rare intensité, il redonne vie à des œuvres peu connues grâce à une interprétation truculente, passionnante et non dénuée d’humour.

Féminins singulières
Par Laura Plas
C’est parti ! La Route du Sirque battra son plein jusqu’au 25 août. Honneur aux dames cette année ! Pour preuve, deux spectacles présentés en ouverture : « Souffle » de Florence Caillon et « Horizon » de Chloé Moglia. Entre transe et extrême tension, deux propositions singulières.

Simon Delétang accoste à Bussang
Par Cédric Enjalbert 
Chaque été, dans les Vosges, le Théâtre du Peuple poursuit une utopie, dans une grange accrochée à flanc de montagne : réunir un public nombreux « par l’art, pour l’humanité ». Le metteur en scène Simon Delétang en a pris la direction, pour quatre ans.

L’accordéon en éclats
Par Léna Martinelli
Coup de cœur pour Félicien Brut, l’un des accordéonistes français les plus doués de sa génération, découvert dans « Le Pari des Bretelles », au Festival d’été. Dans la lignée de Richard Galliano, il transcende les genres et donne de l’éclat à un instrument trop longtemps déprécié.

S’envoler… ou pas
Par Lorène de Bonnay et Frédérique Favre
« Marre mots », spectacle musical destiné aux enfants, fait battre les ailes de l’imaginaire : c’est notre petit coup de cœur du Off d’Avignon. En revanche, « Léonie et Noélie », dans le In, ne nous a pas emportées.

Anouk et Pierre : des passeurs possédés
Par Lorène de Bonnay
Anouk Grinberg et Nicolas Repac unissent leurs instruments pour nous faire entendre des voix marginales. Un voyage poétique au pays de la folie, dépouillé et confondant.