Festival de la diversité
Par Trina Mounier
Le directeur du Festival Sens interdits, Patrick Penot, nous avait confié son inquiétude sur l’avenir de ce festival qu’il porte à bout de bras depuis huit ans. Si, comme il le pensait, sa pérennité dépend du succès rencontré, il devrait être un peu rassuré.

Le sacrifice, à l’aube de toute démocratie
Par Lorène de Bonnay
Liberté, égalité : des vœux pieux, des mots creux ? Que se passe-t-il donc à l’ombre de la Démocratie ? En s’emparant d’un tel sujet, en questionnant ces valeurs ô combien précieuses, Romeo Castellucci a créé un horizon d’attente immense. Trop, peut-être.

Où est passée Antigone ?
Par Sophie Rigoureau
Habitué des adaptations romanesques au théâtre puisqu’il a déjà adapté avec succès ses propres récits, « Vater Land » et « Tout un homme », ainsi que d’autres romans d’auteurs divers, Jean-Paul Wenzel déçoit. Son texte est appliqué et son théâtre didactique.

Entre Rue des boutiques obscures et Boulevard du crime…
Par Trina Mounier
On ne lit plus beaucoup, aujourd’hui, l’œuvre unique d’Isidore Ducasse, alias comte de Lautréamont, « les Chants de Maldoror ». C’est donc tout à l’honneur de Michel Raskine de nous proposer une version de ce texte magnifique, sulfureux, énigmatique, éminemment poétique, que les surréalistes encensaient.

L’échec, formidable levier du burlesque
Par Anne Cassou-Noguès
Acrobate, clown et musicien, Thomas Monckton est à mourir de rire dans « The Pianist ». Après avoir joué à guichet fermé dans les plus grands festivals à travers le monde, il pose son piano pour la première fois à Paris et c’est à ne pas rater.

Joséphine Chaffin : retenez son nom !
Par Trina Mounier
Parallèlement à sa carrière de comédienne et de metteure en scène, Joséphine Chaffin commence à se faire un nom dans le cercle des jeunes auteurs de théâtre. « Les Beaux Ardents » confirme une jolie plume et un grand talent pour l’écriture dramatique.