Le Sirque : c’est dans ses cordes !
Par Laura Plas
Une nouvelle édition de la Route du Sirque bat son plein jusqu’au 24 août : des brunchs spectacles, de la magie, des activités proposées aux spectateurs et, bien entendu, des spectacles. Focus sur trois propositions très différentes qui toutes articulent cirque et musique.

Grands crocs et grands crus à la Maison Maria Casarès
Par Laura Plas
Enchanteresses, gentils ogres et beaux loups vous attendent à Alloue pour dévorer spectacles et mets du cru. Visite contée, goûter, apéro ou dîner-spectacle, il y en a pour tous les goûts, tous les âges. Là tout n’est que luxe (à la portée de tous) calme et voluptés !

Une ouverture prometteuse
Par Jean-François Picaut
Désormais à l’âge de la maturité, Jazz sous les pommiers n’a rien oublié de sa fringante jeunesse. Il s’offre même le luxe d’agrandir sa programmation en l’ouvrant le vendredi soir et en ajoutant un concert le lundi soir. Nouveautés dont le public, en vrai gourmand qu’il est, ne se plaint pas. Quant à la qualité de ce qui est proposé, on le verra, elle a de quoi réjouir les gourmets.

Terrain de jeu miné
Par Léna Martinelli
En pleine vogue du théâtre immersif, « DAU » promettait monts et merveilles, au pays des Soviets. Retour (à froid) sur ce projet qui a passionné tout Paris pendant plusieurs semaines : une expérience sociale et artistique radicale mais pas vraiment d’avant-garde.

Deux tubes et un air de Beckett
Par Laura Plas
L’historique festival CIRCA a bonne mine. Professionnels et public ont afflué à Auch autour d’une programmation éclectique et populaire : une sorte de best off de cirque où l’on trouve des tubes survitaminés tout comme de subtiles mélodies.

Grands feux et petits flops
Par Laura Plas
Le Festival des Francophonies mettait cette année le Québec à l’honneur : une dizaine des propositions, d’inéluctables petites déceptions, mais aussi le choc d’écritures flamboyantes comme celles de David Paquet et surtout Nelly Arcand.

Excellent bilan !
Par Léna Martinelli
Le Chaînon manquant vient de s’achever. Comme de nombreux programmateurs, Les Trois Coups sont aussi venus faire du repérage. Une dizaine de spectacles découverts, en un temps resserré, c’est finalement bien peu, compte tenu de cette programmation si dense !

Ouvrir la route !
Par Laura Plas
« Voilà, c’est fini », comme le dit la chanson. Les chapiteaux sont démontés et les artistes partis. Mais l’édition 2018 de La Route du Sirque aura montré encore une fois la force de renouvellement du festival et ouvert la voie à de futures éditions tout aussi vivifiantes : rendez-vous pris.