Jouer dehors, encore
Par Stéphanie Ruffier
La fenêtre de tir était très étroite, mais le festival des arts de la rue de Mulhouse est parvenu à faire fuser quelques belles salves d’irrévérence, de rire et de poésie. 59 représentations, dans ce département qui a été le premier durement touché par la pandémie : bravo pour la persévérance ! Quasi un miracle.

Comment faire entendre notre intelligence ? 
Par Stéphanie Ruffier
Trop, c’est trop ! Le week-end dernier, à Garges-lès-Gonesse, la préfecture n’a pas autorisé la Journée Singulière des Rencontres d’Ici et d’Ailleurs. Un travail de titan est tombé à l’eau alors que les mesures sanitaires adéquates étaient mises en place. Depuis, les artistes se mobilisent et se manifestent. Nom de code de leurs actes de résistance : #CultureFurax.

Alloue, ou l’art de se réinventer 
Par Laura Plas
Visite contée, goûter, apéro ou dîner-spectacle : la Maison Maria Casarès a ouvert ses portes pour la cinquième année, déjà. Gardienne de l’esprit des lieux, mais défricheuse de sentes insoupçonnées, la compagnie du Veilleur nous y lance une insolite et gourmande invitation au partage.

Voyage interstellaire en pays marionnettique 
Par Léna Martinelli
Presque une nuit blanche ! Jusqu’à 6 heures, plusieurs spectacles se sont enchaînés lors de la 11e Nuit de la Marionnette – temps fort qui lance le festival MARTO! L’occasion de traverser des époques à une vitesse vertigineuse, par-delà les apparences.

Le Sirque : c’est dans ses cordes !
Par Laura Plas
Une nouvelle édition de la Route du Sirque bat son plein jusqu’au 24 août : des brunchs spectacles, de la magie, des activités proposées aux spectateurs et, bien entendu, des spectacles. Focus sur trois propositions très différentes qui toutes articulent cirque et musique.

Grands crocs et grands crus à la Maison Maria Casarès
Par Laura Plas
Enchanteresses, gentils ogres et beaux loups vous attendent à Alloue pour dévorer spectacles et mets du cru. Visite contée, goûter, apéro ou dîner-spectacle, il y en a pour tous les goûts, tous les âges. Là tout n’est que luxe (à la portée de tous) calme et voluptés !

Une ouverture prometteuse
Par Jean-François Picaut
Désormais à l’âge de la maturité, Jazz sous les pommiers n’a rien oublié de sa fringante jeunesse. Il s’offre même le luxe d’agrandir sa programmation en l’ouvrant le vendredi soir et en ajoutant un concert le lundi soir. Nouveautés dont le public, en vrai gourmand qu’il est, ne se plaint pas. Quant à la qualité de ce qui est proposé, on le verra, elle a de quoi réjouir les gourmets.

Terrain de jeu miné
Par Léna Martinelli
En pleine vogue du théâtre immersif, « DAU » promettait monts et merveilles, au pays des Soviets. Retour (à froid) sur ce projet qui a passionné tout Paris pendant plusieurs semaines : une expérience sociale et artistique radicale mais pas vraiment d’avant-garde.