Les soirs noirâtres où il pleut dans notre âme
Par Vincent Cambier
La compagnie amiénoise Ches panses vertes vient régulièrement dans le Off d’Avignon depuis 1989. En juillet 2007, elle a joué au Ring, un joli petit théâtre consacré aux écritures contemporaines…

Affirmer qu’on est au théâtre
Par Camille Vivante
Jean-Claude Brisville a l’art d’écrire des dialogues imaginaires entre personnages historiques (« le Souper », écrit en 1989, oppose Fouché à Talleyrand, mais nous éclaire sur les tractations politiques encore en pratique aujourd’hui entre camps adverses…).

Edwige Bourdy, un arc-en-ciel d’émotions
Par Vincent Cambier
Les tracts, cette fois‑ci, disaient la vérité : dans cette jolie salle de la Luna-Buffon nichait bien un oiseau rare. Oiseau dont j’avais découvert son ancienne cachette, l’année dernière, au Théâtre du Bourg-Neuf dans « Dubas de haut en bas ». En fait, ce bel oiseau chatoyant se révèle carrément exceptionnel.

Rodrigo García nous invite à la « murga »
Par Margot D.
Au cloître des Carmes, les étoiles offrent au spectacle « Cruda. Vuelta y vuelta. Al punto. Chamuscada. (Bleue. Saignante. À point. Carbonisée.) », de Rodrigo García, le cadre idéal pour une soirée merveilleuse.

Un chef-d’œuvre
Par Vincent Cambier
J’ai de la chance : j’ai commencé le Off 2007 par un chef-d’œuvre, « Histoire de Marie ». Une fois de plus, le sorcier Bruzat et sa bande de la Passerelle ont frappé les trois coups avec un éclat inouï, faisant une ombre douloureuse sur les spectacles médiocres.