Un monde merveilleux
Par Trina Mounier
Pour ce quatrième épisode du « Graal Théâtre », sans modifier l’esthétique choisie pour les précédents, Christian Schiaretti confirme sa familiarité avec la littérature et l’imagerie médiévales. Il excelle à nous en faire découvrir les méandres et les délicatesses.

Serge Merlin crépusculaire et magistral
Par Trina Mounier
Sur le plateau du T.N.P., transformé en arène, se joue la tragédie du roi Lear, sommet étincelant du théâtre et de la littérature, avec dans le rôle-titre un Serge Merlin impressionnant.

Julie Brochen insuffle de la vie et même de l’humour
Par Trina Mounier
Et voici le troisième épisode de ce « Graal Théâtre », œuvre-fleuve de Florence Delay et Jacques Roubaud qui retrace un pan de notre histoire fantasmée, celle du roi Arthur, des chevaliers de la Table ronde, et de la quête du saint Graal… Une histoire haute en couleur…

Du vrai sang, de vraies larmes
Par Trina Mounier
En portant sur le plateau du T.N.P. la pièce d’Aimé Césaire, « Une saison au Congo », très rarement jouée, Christian Schiaretti affirme une fois encore sa volonté de faire entendre de grandes voix et de faire vivre des projets d’envergure.

Leçon de casuistique dorée sur tranche
Par Trina Mounier
Christian Schiaretti poursuit son exploration du Siècle d’or espagnol avec deux « actes sacramentels » de Pedro Calderón de la Barca, « le Grand Théâtre du monde » et « Procès en séparation de l’Âme et du Corps »…

Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi
Par Trina Mounier
Première création de la maison T.N.P. (et quelle maison !) et conclusion de l’évènement consacré au centenaire de la naissance de Jean Vilar, « Mai, juin, juillet » est le fruit d’une commande passée à Denis Guénoun…

La saga du Graal, acte II
Par Trina Mounier
L’aventure aura pris trente ans et donné neuf volumes… « Merlin l’Enchanteur » est le deuxième. Il fait ainsi suite à « Joseph d’Arimathie », présenté au T.N.P. l’an dernier.

Des partitions magnifiques
Par Trina Mounier
Ce n’est pas la première fois que Christian Schiaretti monte Strindberg. Il avait déjà mis en scène avec un certain brio « Père », il y a quelques années…

Siméon, Schiaretti, Terzieff : trois poètes à l’Odéon
Par Cédric Enjalbert
Sonnez tambours et trompettes, Laurent Terzieff est de retour à l’Odéon ! Il jouait « Tête d’or » à la réouverture du Théâtre de l’Europe en 1959. Le voici aujourd’hui dans « Philoctète », une variation du poétique Siméon sur Sophocle, montée avec brio par Christian Schiaretti. Les trois poètes touchent juste.