Cet obscur bruissement des souvenirs.
Par Laura Plas
Dans le cadre de la biennale Némo, le théâtre de La Norville présente « Despedirse », pièce sonorisée en 3D de La Cabine Leslie qui joue des ressources cinématographiques pour ouvrir de nouveaux territoires de théâtre. On sort conquis de ce conte troublant sur la filiation, qui sollicite avec finesse la mémoire affective de chaque spectateur.

Homère en poupe !
Par Laura Plas
Épaulée par cinq formidables comédiens, Pauline Bayle nous fait redécouvrir la langue et le monde d’Homère. Sans céder aux vertiges de l’actualisation ou du péplum, son diptyque« Iliade – Odyssée » exalte le dépouillement pour faire émerger l’imaginaire et la réflexion. Une réussite.

Un homme qui fume, que ça fait du bien !
Par Laura Plas
« Un homme qui fume c’est plus sain », du collectif BAJOUR, s’impose comme un grand moment du festival Impatience. Le spectacle a tout d’un prix du public : une troupe d’excellents acteurs maîtrisant l’art de faire théâtre de rien et une histoire de famille tendre et terrifiante

Le chaos comme partition originale
Par Laura Plas
Avec « Trust – Karaoké panoramique », Maëlle Dequiedt propose une adaptation à la fois pertinente et personnelle de la pièce de Falk Richter, « Trust ». Une réussite. Et la preuve, s’il en fallait, qu’il ne suffit pas de suivre bêtement un texte, comme au karaoké, pour en déployer le sens.

Affreux, drôle et touchant
Par Laura Plas
Tous les soirs au théâtre de la Bastille, Nicolas Bouchaud nous attend (vraiment) pour se livrer à un jeu de massacre jubilatoire inspiré du roman de Thomas Bernhard : « Maîtres anciens ». Et à ce jeu, le bouffon est ici roi.