La Comédie de valence fait feu de tout bois
Par Trina Mounier
Nommé à la tête de la Comédie de Valence au 1er janvier dernier, Marc Lainé n’a guère eu l’occasion de rencontrer le public valentinois, d’autant que la saison en cours avait déjà été préparée par Richard Brunel. Nous l’avons interrogé sur l’impact de cette crise sanitaire sur les activités du centre dramatique national Drôme-Ardèche.

Vent debout
Par Trina Mounier
« Désobéir », un titre qui claque. Quatre comédiennes portent ce spectacle avec une énergie et une sensibilité entraînantes. Un hymne au courage et à la volonté de jeunes femmes issues de l’immigration. C’est pour moi le spectacle le plus abouti de mon bref festival d’Avignon.

La voix de la survie
Par Bénédicte Fantin
Marc Lainé transpose la nouvelle de Jack London, « Construire un feu », en mobilisant ses multiples talents de plasticien, scénographe, réalisateur et metteur en scène. Le dispositif scénique, qui fait la part belle à la projection vidéo, semble presque superflu face à l’écrasante présence des deux conteurs : Pierre Louis-Calixte et Alexandre Pavloff.

Hypnotique
Par Trina Mounier
Un road-movie au théâtre ? C’est ce que propose Marc Lainé au Théâtre de la Croix-Rousse avec « Vanishing Point », un long voyage au fin fond du Grand Nord canadien, en compagnie d’acteurs formidables et des musiciens rock de Moriarty. Envoûtant !