La guerre au ventre
Par Laura Plas
Christophe Laluque parachève son exploration de « Mirad, un garçon de Bosnie » et en signe une mise en scène forte et juste. Polyphonique, épuré, le spectacle évite tout manichéisme ; il forme un magnifique plaidoyer pour la paix et la tolérance.

« Home sweet home », clair, calme, charme, poutres… travaux à prévoir
Par Élisabeth Hennebert
Une artiste franco‑anglaise ressuscite le fabuleux « cottage » de son « grandpa » bien‑aimé : un chantier ambitieux aux finitions inachevées.

Le respect des petits
Par Alexandra Cartet
« Léon, Li, Louis » est un spectacle qui fait du bien. À partir de 3 ans, et c’est même un plaisir pour les grands. Les images naïves, le propos et l’investissement des comédiens dans la manipulation des marionnettes rendent ce moment absolument magique.