« Ma chair s’appelle Lulu »
Par Fabrice Chêne
Thomas Martalou, à la tête du collectif A.D.M., s’est lancé un défi audacieux : monter « Lulu », la pièce maîtresse de l’Allemand Wedekind, œuvre mythique du répertoire, en seulement cinq semaines. Un pari partiellement tenu.