Commedia all’italiana 
Par Trina Mounier
On aura décidément vu bien des « Tartuffe » cette année, chacun proposant une lecture différente et souvent pertinente. Il est vrai que l’œuvre est riche et polysémique. Mais aucune aussi joyeuse et juste que ce « Tartufo » à la sauce Bellorini avec des interprètes italiens (du Teatro di Napoli Teatro Nazionale). Imaginez des ascendances transalpines à Molière !

Une traversée ethnographique
Par Juliette Nadal
À l’orée d’une traversée mystique, nous voilà embarqués pour d’autres contrées et d’autres âges. François Chaignaud et Geoffroy Jourdain nous invitent à explorer le lien intime et sacré de l’homme face à la mort dans une forme hybride fascinante.

Une « Truite » en liberté
Par Léna Martinelli
Les cinq musiciens du groupe Accordzéâm revisitent la mélodie célèbre de Schubert, la Truite, dans un spectacle « hétérotruite », « cosmopotruite », bref une re.é.création désopilante !

Il n’y a pas d’âge pour conquérir sa liberté !
Par Léna Martinelli
Simon Delattre ne pouvait qu’être inspiré par cette belle histoire d’émancipation et d’amitié commandée à l’auteur Mike Kenny, la rencontre entre une vieille dame évoquant Louise Bourgeois et une petite fille effrontée. Un bel hommage à la plasticienne, une ode à la transmission.

Vol au-dessus des mémoires
Par Florence Douroux
Jusqu’à quel point faut-il chérir sa mémoire ou celle de son téléphone ? Le Cirque Barcode aborde le thème de la trace et de l’oubli, dans un premier spectacle foisonnant de propositions et de prouesses. En mots et en acrobaties, ils livrent une exploration percutante de cette grande inconnue : la mémoire.

Un sourire aux dents de métal
Par Florence Douroux
Magnifique plaidoyer contre la guerre, « Exécuteur 14 », d’Adel Hakim dénonce l’engrenage ravageur dans lequel peut se perdre l’homme en proie à la haine. Swann Arlaud, mis en scène par Tatiana Vialle, s’empare de ce monologue du forcené au Théâtre 14, en faisant le pari de la sobriété.

Rêve d’amour
Par Trina Mounier
C’est un spectacle limpide, beau et bouleversant, simplissime et d’une technicité incroyable. Un hymne à l’amour, à l’autre, au temps, celui qui passe et celui qui nous construit. Le premier que Tiago Rodrigues a porté au plateau et qu’il reprend, plus de dix ans après.

Les mots du ravage 
Par Florence Douroux
Petit bijou théâtral de Nathalie Sarraute, « Pour un oui ou pour un non » nous précipite au cœur de la spirale vertigineuse dans laquelle s’engouffrent deux amis au bord de la rupture. Un texte implacable, efficacement mis en scène par Tristan Le Doze à la Manufacture des Abbesses

Les leçons d’une épopée
Par Trina Mounier
Les Trois Coups

Une mise en scène de Gwenael Morin suscite toujours la curiosité, surtout d’un texte comme « Mère Courage et ses enfants » interprété par les élèves de l’Ensatt. Un regard plus pointu sur le programme nous apprend qu’il s’agit, non de Gwenaël Morin, mais de Bertolt Brecht en personne… De quoi aller y voir de plus près !

Entre coup de poing et coup de grâce
Par Lorène de Bonnay
Après « The Art of Not Looking Back » en 2018, les œuvres de jeunesse du brillant chorégraphe et compositeur Hofesh Shechter – « Uprising » (2006) et « In your rooms » (2007) – font leur entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra. Une déflagration intense.

Sans concession
Par Trina Mounier
Le troisième spectacle de Tommy Millot, « La Brèche », programmé l’été dernier dans le in du Festival d’Avignon, a fait l’effet d’une bombe. Déjà, son thème interpelle puisqu’il s’agit des jeux dangereux de quatre adolescents. Et, pour parachever le tout, le texte est puissant, la mise en scène tranchante.

Dans la beauté glacée des contes du grand Nord
Par Trina Mounier
Les Trois Coups

Entre onirisme et questions philosophiques, Christophe Rauck monte « Dissection d’une chute de neige », de la Suédoise Sara Stridsberg. La pièce s’attache à Christine de Suède, que la disparition brutale de son père fait Roi à l’âge de six ans et qui abdique 22 ans plus tard, en 1654.