Spregelburd dans le texte
Par Ingrid Gasparini
Quinze heures, déjà ? Je quitte le stand des « Trois Coups », direction le café littéraire pour un rendez-vous autour de l’écriture de Rafael Spregelburd. Il y a ici une ambiance de buvette des bords de Marne. Des toiles cirées fleuries sous de vastes parasols. Un-deux, un-deux, le micro marche, l’entretien peut commencer.

Un théâtre remplace une pièce !
Par Vincent Cambier
« Je n’ai pas de création cette année, car nous avons “créé” le Petit Chien (ex-le Moulin à paroles). Tout a été refait : électricité, plafonds, plateau…