Rien de divin chez « Amphitryon »…
Par Bénédicte Soula
« Amphitryon » est un tube théâtral. Cette histoire de vols d’identités, de doubles et de supercheries semblait contenir tous les ingrédients pour un moment jubilatoire, provoquant l’esprit et réjouissant les sentiments…

Soif du sang de leurs enfants
Par Lorène de Bonnay
Quelques jours après « le Prince de Hombourg », Giorgio Barberio Corsetti présente au public avignonnais une autre pièce de Kleist, « la Famille Schroffenstein ». Cette œuvre de jeunesse – vibrante, terrifiante et poétique – sied à merveille aux brillants comédiens issus de l’École régionale de Cannes (suivis durant trois ans par le metteur en scène italien).

Intempéries sur la cour d’honneur : Hombourg à la rescousse !
Par Céline Doukhan
L’orage différa le début de la représentation. Il eut finalement raison du « Prince de Hombourg » au bout d’une heure et demie de spectacle sur les deux heures quinze prévues. De quoi laisser tout de même de belles impressions.