Mourir d’aimer
Par Michel Dieuaide
Suicidée à vingt-huit ans en 1999, Sarah Kane, fulgurant météore de la littérature dramatique britannique, a laissé cinq pièces, dont « Manque ». C’est de cette œuvre que s’emparent aujourd’hui Arthur Fourcade et le Collectif X en proposant un brillant et magnétique oratorio pour quatre voix.