Génération sans tabou
Par Anne Cassou-Noguès
Trois pièces tentent d’établir le portrait d’une génération née au tournant des années 1980 et 1990 : « L’Âge libre », « sauvagement inspiré des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes », « Ground Zéro » composé à la façon d’Annie Ernaux, et « Boys Don’t Cry » de Jean-Gabriel Vidal-Vandroy. Ce triptyque interroge la question du désir dans une forme originale orchestrée par Maya Ernest.

Éperlecques vaut le détour !
Par Cédric Enjalbert
Avec beaucoup d’humour et de finesse, le comédien Lucien Fradin mêle, dans « Éperlecques », les souvenirs biographiques et les réflexions sociologiques et philosophique.

De l’impossibilité de s’arracher au songe !
Par Lorène de Bonnay
Que de « Songes » exquis et évanescents envahissent nos scènes, ces derniers mois ! Après Britten, Balanchine et Vincent (entre autres), Guy-Pierre Couleau enchante à son tour le public avec un spectacle inventif qui donne à voir « l’increvable désir » de l’Homme.