Maguy Marin, la course de la vie
Par Léna Martinelli
Près de quarante ans après sa création, « May B » continue de bouleverser. Ce ballet culte de Maguy Marin, un des premiers à avoir su réconcilier théâtre et danse, est repris pour une dizaine de dates exceptionnelles à l’Espace Pierre Cardin.

Deux « Misanthrope », sinon rien !
Par Léna Martinelli
Voici l’occasion de comparer les versions de deux artistes importants : Peter Stein, avec Lambert Wilson dans le rôle titre, et Alain Françon, avec Gilles Privat. Deux lectures distinctes, dont le seul trait commun est d’avoir davantage utilisé le potentiel tragique du texte que sa force comique.

Terrain de jeu miné
Par Léna Martinelli
En pleine vogue du théâtre immersif, « DAU » promettait monts et merveilles, au pays des Soviets. Retour (à froid) sur ce projet qui a passionné tout Paris pendant plusieurs semaines : une expérience sociale et artistique radicale mais pas vraiment d’avant-garde.

Satire enragée
Par Léna Martinelli
Falk Richter vient de présenter à l’Odéon « Am Königsweg » (« Sur la voie royale »), d’Elfriede Jelinek, pièce née dans la nuit de l’élection de Trump. Une satire virulente sur la montée des nationalismes.

Prodige du théâtre dansé, Dimitris Papaioannou se fait trop rare en France. En attendant sa dernière création, « Since She », à Paris à la Villette pour trois représentations exceptionnelles en juillet, il revient en France présenter « The Great Tamer », qui ne cesse de tourner dans le monde entier, depuis 2017. Un spectacle d’une rare puissance qui sidère littéralement par la beauté de ses tableaux vivants.

Preljocaj, poète des corps en apesanteur
Par Maxime Grandgeorge
Angelin Preljocaj et sa troupe de danseurs repoussent les lois de la gravité avec ce spectacle éblouissant qui magnifie la lenteur des corps. Un ballet entre classicisme et modernité à ne surtout pas manquer au Théâtre de Chaillot.

Du malheur d’être né personnage
Par Maxime Grandgeorge
La troupe du Teatro Stabile di Napoli propose en italien, sur la scène de l’Athénée, une version mystérieuse de Six personnages en quête d’auteur, la complexe mise en abyme théâtrale imaginée par Luigi Pirandello en 1921.

De la peur à la part de l’autre
Par Laura Plas
Déjà ouvrier ou boxeur à la scène, Nicolas Bonneau se métamorphose cette fois en femmes politiques pour évoquer leurs combats et leur quotidien. Résultat : un spectacle protéiforme où la satire (parfois maladroite) côtoie heureusement des moments de sincérité et de poésie.