Camus version mélodrame
Par Maxime Grandgeorge
Pour son premier spectacle en tant que metteur en scène, Abd Al Malik transforme « les Justes » de Camus en une tragédie musicale avec slam et chants yiddish. Un mélodrame entre passé et présent où la musique a tendance à prendre le pas sur le texte.

« Il faut que je monte cette pièce »
Par Emmanuel Cognat
Charlotte Rondelez, codirectrice du Théâtre de Poche-Montparnasse, a réalisé autour de l’« État de siège » d’Albert Camus qu’elle y présente actuellement, un admirable travail d’adaptation…