Stabat Sonia dolorosa
Par Élisabeth Hennebert
Jean Bellorini, directeur de théâtre culotté, ose programmer deux « concerts-poésie » d’apparence difficile. Résultat : salle comble et ovation pour Sonia Wieder‑Atherton et André Markowicz.