Un monstre froid
Par Corinne François-Denève
Les Scandinaves de Circus Cirkör se sont mis au tricot. Leur nouvel opus parle de guerre, de paix, de quête de sens. De beaux tableaux, de grandes prouesses, pour un spectacle « monstrueux ».

« Le théâtre comme maison pour tous »
Par Corinne François-Denève
« Comment transformer “Antigone” en chœur ukrainien ? Comment évoquer nos révolutions contemporaines à travers un auteur portugais et une auteur allemande ? »…

« Faire du Lucernaire un petit Rond-Point »
Par Corinne François-Denève
C’est le bruit des fourchettes qui attire le chaland : au Lucernaire, on peut entrer par le restaurant, et regarder à loisir les affiches des spectacles qui s’y jouent, et des films qui y sont projetés…

Viens voir les comédiens
Par Corinne François-Denève
La vie d’une troupe, ses heurs et malheurs, ses querelles d’ego, ses difficultés, du lycée à la scène : une série de sketches portés par des acteurs jeunes et frais, qui parlent forcément aux amateurs de théâtre.

La guerre des enfants
Par Corinne François-Denève
Des amateurs, très jeunes, se chargent de dire les témoignages des habitants de Stenay, ville de la Meuse occupée dès août 1914. Émotion des situations, émotion d’un dispositif ingénieux qui fait la part belle à la sincérité de ces comédiens en herbe.

La danse du corps obscur
Par Corinne François-Denève
En anglais, la Finlandaise Anna-Mari Laulumaa évoque la figure tragique de la poétesse Anne Sexton avec une exquise délicatesse.

Sillons sanglants
Par Corinne François-Denève
Un titre intelligent et subtil, à l’image de ce spectacle. Une « commémoration » de la Grande Guerre vue du Midi, et des femmes.