Une surprenante contemplation
Par Élise Ternat
Dave Saint-Pierre l’avait annoncé, sa nouvelle création, « Fake », présentée à la Maison de la danse se distingue à bien des égards de ses spectacles passés empreints de fulgurances et de démesure. Néanmoins fidèle à son goût pour la provocation, il s’illustre ici dans une proposition non moins surprenante, car en contrepoint avec tout ce qui l’a précédée.

Rendez-vous manqué et danse ensorcelée
Par Élise Ternat
Parmi les rendez-vous incontournables du début d’année figure désormais le festival Aire de jeu aux Subsistances. Son principe demeure inchangé : chorégraphes et musiciens sont invités à mener des projets communs autour des œuvres d’un compositeur de musique contemporaine.

Mémoire vive
Par Élise Ternat
Remarquable meneuse de revue dans « Gardenia » d’Alain Platel, l’artiste transsexuelle belge Vanessa Van Durme interprète un tout autre registre dans « Avant que j’oublie », texte drôle et déchirant dont elle est l’auteur. Avec ce monologue à la mise en scène épurée signée Richard Brunel, la comédienne nous livre un poignant moment de vie.

Générations sacrifiées
Par Élise Ternat
Après « Itinéraire d’un danseur grassouillet » en 2009, Thomas Lebrun revient aux Subsistances avec « les Yeux ouverts » et « Trois décennies d’amour cerné » du 25 février au 1er mars…

Pièce forte pour femme libre
Par Élise Ternat
Parmi les textes qui jalonnent l’histoire du féminisme, figure « Une chambre à soi ». Publié en 1929, cet essai de Virginia Woolf traite du droit des femmes à l’égalité et à la liberté intellectuelle. Rien de surprenant donc à ce que la metteuse en scène Sylvie Mongin‑Algan, entre autres à l’origine du mouvement H./F., militant en faveur de la parité dans le milieu du spectacle vivant, se soit emparée de ce texte pour sa dernière mise en scène.

Le feu aux planches
Par Élise Ternat
Pour donner le top départ à une nouvelle saison de manière loufoque, décalée et parce qu’il serait certainement aussi dommage de ne pas profiter d’une formule…

Du théâtre au cinéma, il n’y a qu’un pas
Par Élise Ternat
Au-delà des mises en scène de textes de Riad Gahmi « Où et quand nous sommes morts » et « Le jour est la nuit » évoquées précédemment, ce sont de nombreux temps de projection en alternance avec des performances qui ont été proposés tout au long de la résidence de la compagnie Scènes au théâtre l’Élysée…

Deux sons de cloche
Par Élise Ternat
Au week-end de Pâques et à la routine des traditionnelles obligations familiales, les Subsistances rétorquent par « 1  000 excellentes raisons de vous réjouir d’être à Lyon » grâce au dernier temps fort intitulé « Ça cloche »…

Le rire comme alternative à la crise
Par Élise Ternat
Simon Grangeat semble avoir dédié son texte, « T.I.N.A. », à ceux qui souhaitent tout connaître de la crise et de ses signes avant-coureurs. Mis en scène par Sébastien Valignat, cette pièce aussi drôle que didactique est présentée du 12 au 19 décembre 2012 au Nouveau Théâtre du Huitième.