L’Homme, entre innocence et crapulerie
Par Lorène de Bonnay
Après « Paroles gelées » et « la Bonne Âme du Se‑Tchouan », le talentueux Jean Bellorini sonde une autre grande œuvre littéraire : son « Karamazov », gai et tragique, interroge l’Homme sensuel, coupable ou souffrant – privé de Dieu…

Quand le théâtre documentaire croise Dostoïevski
Par Trina Mounier
La conception qu’a Tatiana Frolova du théâtre documentaire apparaît dès le départ très paradoxale. La notion en effet renvoie à une certaine recherche d’objectivité, ou d’objectivation, alors que le théâtre ouvre sur le champ artistique de la transformation du réel.

L’asile d’Asnières
Par Cédric Enjalbert
Le Théâtre du Voyageur évite les sentiers balisés, c’est sa méthode de traverse. Chantal Melior, son capitaine, monte aujourd’hui un audacieux spectacle composite, puisé chez Dostoïevski, Érasme, Nietzsche, orchestré par une troupe à l’unisson. Là où quiconque se serait perdu, elle, grande juchée sur les épaules des géants, garde le cap.