Un rien, c’est tout ?
Par Léna Martinelli
C’est avec « Days of Nothing » que le festival Immersion de l’Onde s’est ouvert. Une pièce brillante de Fabrice Melquiot servie par une mise en scène subtile de Matthieu Roy et une interprétation hors pair.

Sauve qui peut !
Par Laura Plas
Dans une mise en scène convenue portée par une distribution plus qu’inégale, la compagnie Les Chiens de paille met en scène « la Fuite ». Or, comme les personnages, on aimerait prendre ses jambes à son coup pour échapper au massacre !