Depuis 1994, Frédéric Ferrer, agrégé de géographie, acteur, metteur en scène et auteur, explore sur scène les théories et expériences scientifiques autour du climat, de la folie et de l’anthropocène, cartographiant par ses spectacles de géographe décalé, les rapports de l’homme à l’espace, aux espaces et donc à lui-même.