La naissance de la tragi-comédie
Par Trina Mounier
Laurent Fréchuret s’empare d’une pièce extravagante de Hervé Blutsch, « Ervart ou Les derniers jours de Frédéric Nietzsche ». Les acteurs formidables prennent manifestement beaucoup de plaisir à cette mise en scène furieusement déjantée.

Le rire est la politesse du malheur
Par Trina Mounier
Une énième lecture d’« En attendant Godot », est-ce bien utile ? Celle de Laurent Fréchuret, qui arrive après quelques autres déjà magistrales, est simplement nécessaire.

Portrait du monstre en majesté
Par Trina Mounier
Pour s’attaquer à un tel monument du théâtre, à la fois drame historique et portrait d’un monstre, il fallait bien un comédien de la trempe de Dominique Pinon. Laurent Fréchuret lui a confié le rôle-titre de « Richard III ». Avec raison.

Mounir Margoum casse les murs
Par Laura Plas
Certains textes disent si bien la vie qu’ils évitent les idées reçues. Laurent Fréchuret a déniché une de ces perles, « À portée de crachat », de Taher Najib…

La solitude des rats
Par Léna Martinelli
Dans sa dernière création, « le Diptyque du rat », Laurent Fréchuret réunit deux textes : une adaptation d’« Une trop bruyante solitude », œuvre du Tchèque Bohumil Hrabal…

Médée en partage
Par Léna Martinelli
Laurent Fréchuret met en scène « Médée », une terrible histoire d’amour et de vengeance incarnée par Catherine Germain, dont la présence vibrante permet une relation avec le public d’une grande proximité. Du vrai, du grand théâtre populaire, qui s’invente dans le jeu, la musique et les apparitions.

Chantier ouvert au public
Par Léna Martinelli
Le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines a imaginé une forme singulière pour associer la population à un travail artistique ambitieux : les chantiers théâtraux sont des créations collectives qui posent les fondations d’un véritable théâtre de service public…