Top 5 du cirque contemporain pour les fêtes
Léna Martinelli
Comment faire plaisir pour les fêtes ? Offrir du spectacle vivant. Voici une petite sélection qui met le cirque contemporain à l’honneur avec, entre autres têtes d’affiche, clowns, cowboys et chevaux. Bref, de quoi partager des émotions, du rêve et du rire ! 

Talent irréversible
Par Léna Martinelli
Après le succès de « Traces », « la Vie », « Psy », « Séquence 8 » et « Cuisine et confessions », le collectif Les 7 Doigts de la main revient à Paris, avec un excellent spectacle, véritable hymne à la vie qui sied bien à la salle du Bataclan.

Du cirque cuit à cœur
Par Léna Martinelli
La nourriture est au cœur de la dernière création de la compagnie québécoise Les 7 Doigts de la main. Au menu : un cocktail revigorant qui allie cirque, danse, théâtre et art culinaire. Des numéros de très haut niveau, de la grâce et de l’émotion à déguster en famille !

Une machinerie bien huilée
Par Élise Ternat
Première mondiale accueillie au festival les Nuits de Fourvière, « Séquence 8 » est la dernière création du collectif québécois Les 7 Doigts de la main. Soit une heure quarante‑cinq d’un spectacle tonique et aussi énergisant qu’une publicité pour boisson multivitaminée.

« La Vie »… n’a rien d’un long fleuve tranquille
Par Léna Martinelli
Le Québec fait son cirque ! D’octobre 2011 à janvier 2012, Paris accueille non pas un, non pas deux, mais trois cirques. Le Cirque du Soleil présente « Corteo » dès le 4 novembre 2011 sous le grand chapiteau, de l’île Séguin à Cirque en chantier (Boulogne-Billancourt), tandis que le Cirque Éloize est à l’affiche du Théâtre national de Chaillot du 24 décembre 2011 au 29 janvier 2012…

Ça laisse des traces
Par Léna Martinelli
« Traces » fait un tabac. De Montréal à Séoul en passant par Barcelone, ce spectacle fait salle comble dans chaque ville où il est programmé. Après La Cigale, l’hiver dernier, la compagnie Les 7 Doigts de la main refait escale au Casino de Paris pendant les fêtes. Quel beau cadeau que ce cocktail vitaminé de voltige, basket et rock ! C’est époustouflant et décalé. Explosif !