Denis Lavant fait son Céline, incognito
Par Olivier Pansieri
« Faire danser les alligators sur la flûte de Pan ». Qu’es aquò ? Le titre d’un spectacle sur et avec, pour ainsi dire, Louis‑Ferdinand Céline. C’est Denis Lavant qui l’incarne, le mot est même faible, dans un montage d’Émile Brami, mis en scène par Ivan Morane.

Céline, prince naufragé
Par Vincent Morch
« Dieu qu’ils étaient lourds ! », chroniqué sur notre journal lors du Off du Festival d’Avignon 2010, est repris au Lucernaire, à Paris, jusqu’au 6 novembre 2010…

Céline et son double
Par Cédric Enjalbert
Interprète d’Artaud, le fascinant Marc‑Henri Lamande se glisse aujourd’hui dans la peau du sombre Louis‑Ferdinand Céline. Il orchestre une troublante « rencontre théâtrale et littéraire » avec l’écrivain, à partir des « Entretiens avec le professeur Y », échanges fictifs écrits par Céline. Le mimétisme de l’acteur avec l’écrivain force l’admiration.