Théâtre documentaire sans âme
Par Michel Dieuaide
Alison Cosson, à l’écriture, et Louise Vignaud, à la mise en scène, adaptent « l’Université de Rebibbia » de Goliarda Sapienza  : le récit d’une incarcération dans une prison de femmes, à Rome, pendant les années de plomb.

Sexe, mensonges et vérités
Par Michel Dieuaide
Louise Vignaud, nouvelle directrice du Théâtre des Clochards célestes, offre un passionnant diptyque de deux textes contemporains entre fiction et documentaire. La violence sociale est à l’affiche.

Duel sanglant dans une société connectée
Par Trina Mounier
Créé à l’occasion du festival En Actes 2016, ce spectacle au long titre énigmatique est particulièrement réussi. Monté par Louise Vignaud, l’actuelle directrice du Théâtre des Clochards célestes, il s’adresse à un public adolescent.

Des pépites et des ratés
Par Trina Mounier
Pourtant soumis aux mêmes contraintes d’un théâtre de tréteaux, pauvre, immédiat, réduit à un texte et des comédiens, les spectacles présentés par ce jeune festival ne se ressemblent pas. C’est ce qui en fait la richesse. Les risques aussi.

Étincelant et intelligent
Par Trina Mounier
Après avoir monté Pasolini et Koltès, la petite jeune Louise Vignaud, qui s’apprête à prendre la direction du Théâtre des Clochards-Célestes, haut lieu de la création à Lyon, met en scène aux Célestins « Tailleur pour dames », une mise en pièces diablement bien tournée de Georges Feydeau.