Des pépites et des ratés
Par Trina Mounier
Pourtant soumis aux mêmes contraintes d’un théâtre de tréteaux, pauvre, immédiat, réduit à un texte et des comédiens, les spectacles présentés par ce jeune festival ne se ressemblent pas. C’est ce qui en fait la richesse. Les risques aussi.

Étincelant et intelligent
Par Trina Mounier
Après avoir monté Pasolini et Koltès, la petite jeune Louise Vignaud, qui s’apprête à prendre la direction du Théâtre des Clochards-Célestes, haut lieu de la création à Lyon, met en scène aux Célestins « Tailleur pour dames », une mise en pièces diablement bien tournée de Georges Feydeau.