Tendres fantômes
Par Marie Lobrichon
Que devient la relation à ceux que nous avons aimé, quand vient la mort ? Quelle place leur laisser dans la mémoire ou, en creux, dans notre oubli ? Porté par un très beau trio d’acteurs et par un texte foisonnant où la drôlerie le dispute à la profondeur, le spectacle de Lucia Calamaro à l’Odéon–Théâtre de l’Europe nous entraîne dans une introspection douce sur ce thème universel.

Un cycle italien qui se termine en beauté
Par Alicia Dorey
Avec une fluidité et une intelligence confondantes, Lucia Calamaro nous offre un texte à la fois drôle et profond sur la douleur d’être au monde, et clôt avec brio le cycle italien présenté à la Colline en cette rentrée 2015.