Un cabaret plein de fantaisie
Par Jean‑François Picaut
Pour accueillir Maria Dolores et son Amapola Quartet, le Triptik (Acigné) avait bien fait les choses. La salle était transformée en cabaret avec de grandes tables rondes, petits gâteaux et boissons fraîches ou chaudes à disposition. La diva du tango burlesque pouvait faire son entrée.

Du merveilleux, des plumes et des paillettes !
Par Lise Facchin
Au très parisien Café de la danse, sis au détour d’un passage aux pavés bosselés, une soirée de fous a emporté une assemblée avide dans les confins du merveilleux. On en voudrait tous les jours…

« Le Cabaret extraordinaire », ou l’idée folle d’une productrice qui en a
Par Lise Facchin
Avril en septembre, structure de production pas comme les autres, a réuni ses artistes dans un même spectacle. Une idée de génie pour sortir l’entreprise de l’impasse et de la sinistrose ambiante. Rencontre avec Armelle Hédin, véritable amazone du spectacle vivant.