Sad m’a tué
Par Vincent Cambier
Il s’appelle Sad. Il a 30 ans. Il vit à Vienne, en Autriche. Il vend des roses pour survivre. Il est arabe. C’est tout ? Non, bien sûr. Ça serait trop commode… pour nous.