Les quarantenaires rugissants
Par Laura Plas
Pour la deuxième fois, Pauline Sales met en scène un de ses textes. Servi par une distribution et un travail sonore convaincants, le spectacle « J’ai bien fait ? » monte en puissance pour nous emporter dans un tourbillon tragi-comique. L’évocation du pire serait-elle la meilleure des recettes pour bien faire ?

Reprise
Annonce
Le spectacle d’Ahmed Madani est à nouveau à l’affiche. Après un passage remarqué au Festival d’Avignon, les comédiennes de « F(l)ammes » continuent à faire vivre leur performance chorale avec la même énergie explosive à la Maison des Métallos, puis à la Cartoucherie.

Tragédienne malgré elle
Par Marie Lobrichon
Peut‑on se soustraire au théâtre ? Dans le rôle de la fille du remarquable Jean‑Baptiste Poquelin, Ariane Ascaride livre une performance à la fois sobre et virtuose. Du grand art.

« Ah ! messeigneurs, quel nez que ce nez‑là !… »
Par Sheila Louinet
Le grand chef Ragueneau vous le dirait. Pour mettre en scène une pièce telle que « Cyrano de Bergerac », on ne transige pas sur la recette : le « nez » doit être colossal et un défi à lui tout seul…

Roberto Zucco nous saisit à la gorge
Par Emmanuel Arnault
La compagnie La Part des anges propose en ce moment au Théâtre de la Tempête sa dernière création : « Roberto Zucco », la célèbre pièce de Bernard‑Marie Koltès. En s’emparant de ce très grand texte avec brio, Pauline Bureau signe là une mise en scène presque parfaite.

Les plus belles noces sont celles que l’on rêve
Par Sarah Bussy
Mylène Bonnet, pour sa première mise en scène, a choisi de créer à la Cartoucherie de Vincennes « Journée de noces chez les Cromagnon »…

Virtuose et vertigineux
Par Estelle Gapp
Après « Chemin du ciel », déjà récompensé par le prix de la Mise en scène de la S.A.C.D. en 2008, Jorge Lavelli signe un travail remarquable à partir du nouveau texte du philosophe et dramaturge espagnol, Juan Mayorga…