La jeunesse au pouvoir
Par Sarah Elghazi
Le collectif La Cavale croise les regards de deux générations : l’une proche de l’enfance ; l’autre autour de la question cruciale du devenir adulte. Responsabilité, avenir, discriminations, espoir… Un groupe de cinquante jeunes représentant un brassage social quasiment inédit sur une scène de théâtre remet en jeu ces mots avec fougue et simplicité. Et fait mouche.

La guerre au ventre
Par Laura Plas
Christophe Laluque parachève son exploration de « Mirad, un garçon de Bosnie » et en signe une mise en scène forte et juste. Polyphonique, épuré, le spectacle évite tout manichéisme ; il forme un magnifique plaidoyer pour la paix et la tolérance.

Une indienne au pays des cowboys
Par Laura Plas
Avec « Longwy Texas », Carole Thibaut fait résonner une parole vive et irrévérencieuse sur le monde patriarcal des aciéries. Un acte politique bien sûr, mais un acte poétique, surtout, qui confirme une voix d’auteure. Au féminin singulier, évidemment.

Women in chains, women in pain
Par Laura Plas
Fatima Soualhia Manet porte à la scène des photographies de femmes prises en prison par Jane Evelyn Atwood. Un spectacle bouleversant et pourtant pudique, qui nous invite à prendre conscience de la violence imposée aux femmes en prison et au dehors.

À malheur, malin et demi
Par Laura Plas
Thérapie de choc pour mémoire malade, réflexion érudite et presque dadaïste sur la question de la Palestine, « Décris-ravage » d’Adeline Rosenstein déconstruit les codes du théâtre documentaire pour mieux poser les questions. Vivifiant !

L’épopée au coin de l’usine
Par Laura Plas
Avec « 1336 (parole de Fralibs) » Philippe Durand fait résonner les voix des Fralibs et nous conte leurs combats. Épopée mettant aux prises des hommes face à un éléphant capitaliste, feuilleton palpitant et inachevé, le spectacle est à l’image de ses protagonistes profondément humain et généreux.