Dompter la tempête
Par Lorène de Bonnay
Alain Françon met en scène avec une infinie justesse la dernière pièce de Peter Handke parue en 2012, « Toujours la tempête », à l’Odéon. Une pièce intime et épique qui donne vie à toutes les minorités ethniques évanescentes, à travers une famille slovène.

Des partitions magnifiques
Par Trina Mounier
Ce n’est pas la première fois que Christian Schiaretti monte Strindberg. Il avait déjà mis en scène avec un certain brio « Père », il y a quelques années…