Aux noms des pères
Par Laura Plas
Écrire, jouer pour renouer le fil, comprendre d’où l’on vient, tel est le propos de « Filiations ou les Enfants du silence ». La compagnie de L’Œil-Brun signe ici un spectacle imparfait mais souvent touchant, où l’on regrette simplement que la pudeur voile l’émotion sous une kyrielle de procédés de mise en scène.