Albert Camus : « Il y a un bonheur prêt pour nous deux »
Bulletin n°18 : en librairie…
Par Rodolphe Fouano
Albert Camus et Maria Casarès se sont croisés chez Michel Leiris le 19 mars 1944, lors de la lecture-représentation de la farce de Picasso, « le Désir attrapé par la queue ». Cela ne s’invente pas…