Soif du sang de leurs enfants
Par Lorène de Bonnay
Quelques jours après « le Prince de Hombourg », Giorgio Barberio Corsetti présente au public avignonnais une autre pièce de Kleist, « la Famille Schroffenstein ». Cette œuvre de jeunesse – vibrante, terrifiante et poétique – sied à merveille aux brillants comédiens issus de l’École régionale de Cannes (suivis durant trois ans par le metteur en scène italien).

Intempéries sur la cour d’honneur : Hombourg à la rescousse !
Par Céline Doukhan
L’orage différa le début de la représentation. Il eut finalement raison du « Prince de Hombourg » au bout d’une heure et demie de spectacle sur les deux heures quinze prévues. De quoi laisser tout de même de belles impressions.