Une ode aux printemps enfuis
Par Morgane Patin
Jean-Yves Ruf nous invite dans un salon de l’aristocratie russe en proie au déclin à la fin du xixe siècle. Un savoureux spectacle qui revisite la pièce de Tchekhov avec succès.