Venez voir à l’intérieur
Par Antoinette de Vannoise
Une femme seule. Un grenier qui n’a que deux couleurs, le beige de sa valise et de sa peau et le noir tout autour, un journal comme exutoire, un prénom – Célestine : voici tout ce qu’elle a…