S’il vous plaît, ne rembobinez pas !
Par Laura Plas
Avec « Entre chiens et loups » Christiane Jatahy propose une mise en abîme vertigineuse de « Dogville »de Lars von Triers, où le renouvellement du dialogue entre théâtre et cinéma s’oppose à la répétition d’un sombre scénario. Un spectacle fin, servi aussi par son interprétation.

Baroque ou barré ?
Par Laura Plas
Aussi explosif et retors que son modèle cinématographique, « Le Direktor », mis en scène par Oscar Gόmez Mata, propose une farce baroque sur le théâtre. Si la portée satirique s’en voit nettement émoussée, le spectacle épate souvent par sa liberté.

N’est pas idiot qui veut
Par A. D.
Le controversé Kirill Serebrennikov s’empare une fois de trop d’un de ses films cultes pour en faire un manifeste politico-théâtral à la limite du supportable.