Un marivaudage rafraîchissant !
Par Bénédicte Fantin
Après « le Bourgeois gentilhomme » et « les Femmes savantes », Catherine Hiegel s’attelle à la mise en scène d’un autre classique du répertoire, au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Là encore, il y a du beau monde en renfort ! De quoi dynamiser le classicisme de la mise en scène.

« Orlando » ou la tendresse retrouvée
Par Lise Facchin
Malgré un climat plus que tendu, le Festival s’est finalement ouvert sur la nouvelle création d’Olivier Py. Il nous y montre une nouvelle facette de son travail, où la provocation cède le pas à la tendresse.