Miossec ouvre le bal
Par Aurore Krol
À l’heure pour la soirée d’ouverture du festival Mythos, bière en main et impatience retenue, je m’apprête à retrouver Miossec après dix ans d’absence. J’y vais un peu fébrile, comme à un rendez-vous repoussé trop de fois. Pourtant, aucune raison d’être déçue : des premières notes aux ultimes mots du dernier rappel, une poésie rude et toute finistérienne irradie le Cabaret botanique.