Chapeau, monsieur Crombey !
Par Lise Facchin
Assise dans la petite et très coquette salle Roland-Topor du Théâtre du Rond-Point, j’attendais que le spectacle commence en compagnie d’une amie comédienne. Comme tout un chacun, car n’oublions pas que le critique est un spectateur comme les autres, nous lisions le programme du spectacle qui allait bientôt se dévoiler : « Motobécane »…