Une jolie pièce dans une peau de roman
Par Sylvie Beurtheret
Amis poètes, ouvrez grandes vos esgourdes : Brassens le troubadour est de retour ! Juré ! Georges-la-Gouape fait le cimetière buissonnier au Théâtre de l’Européen. Et l’on y jouit sous son verbe fleuri que ressuscitent deux ostrogoths de génie. Un truculent miracle dont il faut, ici, assurer la renommée. Trompettes, sonnez !