Risque du désir, désir du risque
Par Trina Mounier
Véronique Bettencourt est une artiste singulière aux talents multiples dont les dernières créations flirtaient avec le documentaire, le questionnement philosophique et l’enquête. Elle revient au texte littéraire aux côtés de Stéphane Bernard, immense passeur de textes et acteur de haute volée. Ensemble ils portent haut « Le Funambule » de Jean Genet.

Véronique, Solange et la laitière
Par Michel Dieuaide
Nouvelle création de la compagnie Fenil hirsute au Théâtre les Ateliers à Lyon. Son titre : « le Fantasme de l’échec ». Son sujet : les difficultés de la vie d’artiste. Mais qu’on se rassure, cette balade dilettante conçue par Véronique Bettencourt n’a rien à voir avec la malédiction ironique lancée par Orson Welles à propos du travail créateur : « Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive ».

« Je est un autre »
Par Michel Dieuaide
Peut-on faire théâtre de tout ? À cette question apparemment excessive, le comédien Stéphane Bernard et le musicien Jean‑Louis Delorme apportent une réponse subtile en présentant au Lavoir public de Lyon une lecture-spectacle de textes choisis dans « le Livre de l’intranquillité » de l’immense poète portugais Fernando Pessoa, intitulée « Dans la ville basse ».