« Sexe, drogue et révolution »
Par Céline Doukhan
On connaissait Fassbinder cinéaste, la Comédie de Reims nous propose Fassbinder dramaturge, dans deux courtes pièces de la fin des années 1960, « le Bouc » et « Preparadise Sorry Now ». Deux titres intrigants pour une mise en scène engagée et énergique à défaut d’être toujours convaincante.

Estomaqués
Par Olivier Pradel
Mon coup de cœur de Charleville-Mézières ! « L’École des ventriloques » commence comme une entreprise de démolition, trash, irrévérencieuse et blasphématoire, aux confins du porno…