La lumière et la grâce d’Emmanuelle Béart
Par Jean‑François Picaut
On se souvient de son magnifique retour sur scène dans « les Justes » de Camus. Stanislas Nordey, qui avait alors convaincu Emmanuelle Béart de renouer avec les planches…

La tragédie de l’innocence
et de la fausse candeur
Par Jean-François Picaut
« The Turn of the Screw » de Benjamin Britten (1913-1976) est un opéra de chambre créé au Festival de Venise en 1954. Tiré de l’œuvre éponyme de Henry James (1898), il respecte scrupuleusement le contenu de cette nouvelle qui passe pour un fleuron de la littérature fantastique.

Une édition forte et optimiste, contre la crise
Par Jean-François Picaut
Pour sa quinzième édition, le festival Mettre en scène agrandit encore son territoire et sera présent à Quimper, Lannion, Vannes, Brest et, bien sûr, Rennes-Métropole.

Un bouffon tragique
Par Jean-François Picaut
Dans une traduction de Marius von Mayenburg (on serait parfois tenté de dire plutôt une adaptation), Thomas Ostermeier, le patron de la Schaubühne habitué du Théâtre national de Bretagne à Rennes, présente sa vision d’une des pièces les plus célèbres de Shakespeare, « Hamlet ». Cette version iconoclaste a su séduire le public jeune quand elle laissait plus perplexe les plus anciens.

Chez la marquise de Sévigné, Robin McKelle fait danser le Carré
Par Jean-François Picaut
La chanteuse américaine Robin McKelle a fait ses débuts comme chanteuse de jazz. Elle s’est produite avec de grands noms comme Wayne Shorter ou Herbie Hancock. Son nouveau spectacle, avec The Soul City Horns, est cependant très marqué par l’influence du blues et de la soul music. C’est avec ce répertoire qu’elle a enthousiasmé le Carré Sévigné.

Le nouveau Decouflé est beaucoup moins facétieux
Par Jean‑François Picaut
Depuis 2010, Philippe Decouflé est artiste associé au Théâtre national de Bretagne, dont il était déjà un habitué. C’est donc tout naturellement qu’il a créé à Rennes sa dernière pièce, qui a séduit plus qu’elle n’a surpris.

Les Moutin à la recherche de la paix intérieure
Par Jean‑François Picaut
Depuis qu’il se sont retrouvés, à la fin des années 1990, les vrais jumeaux Moutin, François (contrebasse) et Louis (batterie), forment le cœur du Moutin Reunion Quartet…

Une mélancolie loufoque et douce
Par Jean-François Picaut
Philippe Quesne reprend, pour quelques jours, à Rennes, sa pièce, « la Mélancolie des dragons », créée dans le cloître des Célestins au Festival d’Avignon en 2009. Cette mélancolie-là enchante le public.

Une comédienne au triple visage
Par Jean-François Picaut
Le Théâtre des Opérations reprend, à la salle Ropartz à Rennes, trois petites pièces de Pasolini qu’il avait créées l’an passé à La Paillette (Rennes). « Les Trois Coups » ont rencontré la jeune comédienne d’origine allemande, Katja Krüger, qui en est la principale interprète, pour évoquer le spectacle, son art et la scène rennaise.