La voie et les voix de l’enfance
Par Lorène de Bonnay
Second volet d’un projet autobiographique inauguré avec « Adishatz », « Saga » opère une trouée hasardeuse et fantasque dans l’enfance de Jonathan Capdevielle. Un songe visuel, sonore et vocal s’anime sur la scène des Amandiers, plein de fraîcheur, de truculence et d’inquiétude.

Communiqué
Pratiquer une discipline artistique, être au contact des œuvres, participer à des activités culturelles sont autant de moyens pour manier et s’approprier une langue, dont la maîtrise favorise en retour l’accès à la culture dans son ensemble.