« La Femme à qui rien n’arrive », Léonore Chaix, Studio d’Asnières

La-femme-a-qui-rien-arrive © Philippe-Delacroix.jpg

L’épopée comico-domestique de Léonore Chaix Par Bénédicte FantinLes Trois Coups « La Femme à qui rien n’arrive » : voilà un pied de nez aux habituelles promesses dramatiques à l’affiche ! Pourtant, de l’action il y en a dans ce monologue saisissant de virtuosité, de Léonore Chaix, dans une mise en scène ciselée d’Anne Le Guernec. À voir au Théâtre Artéphile, dans le cadre de sa programmation Ego […]

« Vernon Subutex 1 », Virginie Despentes, Théâtre de l’Odéon, Paris

« Vernon-Subutex » © Thomas Aurin

Disque rayé Par Romain LabrousseLes Trois Coups Thomas Ostermeier, à la tête de la Schaubühne de Berlin depuis presque 23 ans, poursuit sa réflexion sur le transfert de classes à travers des écrivains français engagés. Après Didier Éribon, Édouard Louis et Yasmina Reza, il monte le premier tome de la trilogie romanesque de Virginie Despentes. Vernon, ancien disquaire […]

Les Molières 2022, Les Folies Bergères, Paris

http://prod.lestroiscoups.fr/wp-content/uploads/2022/06/1-Isabelle-Carré-Présidente-des-Molières-2022.jpeg

Quelle bonne blague ! Par Léna MartinelliLes Trois Coups Retransmise en prime time sur France 3 lundi soir, la cérémonie des 33e Molières s’est déroulée au théâtre des Folies Bergères. Outre 19 récompenses, un Molière d’honneur a été remis à Jacques Weber pour sa carrière et un hommage rendu à Michel Bouquet. Une soirée étoilée ou sans panache ? Une fête ratée qui a fait la part […]

Tout mon amour », Laurent Mauvignier, Théâtre du Rond-Point, Paris

Tout-mon-amour-Laurent-Mauvignier-Arnaud-Meunier © Pascale-Cholette

Portée disparue
Par Florence Douroux
C’est une plongée fulgurante dans une famille de survivants. « Tout mon amour », de Laurent Mauvignier évoque l’impossible deuil d’une petite fille disparue. Dans une mise en scène sobre et pertinente d’Arnaud Meunier, directeur de la MC2 de Grenoble, Philippe Torreton et Anne Brochet dans les rôles titres, font éclater l’orage lorsque l’impensable se produit.

« Venezuela », Ohad Naharin, Chaillot-théâtre national de la Danse, Paris

« Venezuela » © Ascaf

Des espaces imaginaires qui rendent Gaga !
Par Lorène de Bonnay
La Batsheva Dance Company revient à Chaillot avec « Venezuela », une pièce créée en 2017 et représentée en 2018. Le chorégraphe et directeur artistique Ohad Naharin y poursuit son exploration du mouvement : sa forme déroutante agrandit notre perception du monde.

« Il Tartufo », Théâtre National Populaire, à Villeurbanne

Il-Tartufo-Molière-Jean-Bellorini-Teatro-diNapoli-Ivan-Nocera

Commedia all’italiana 
Par Trina Mounier
On aura décidément vu bien des « Tartuffe » cette année, chacun proposant une lecture différente et souvent pertinente. Il est vrai que l’œuvre est riche et polysémique. Mais aucune aussi joyeuse et juste que ce « Tartufo » à la sauce Bellorini avec des interprètes italiens (du Teatro di Napoli Teatro Nazionale). Imaginez des ascendances transalpines à Molière !

« La Métamorphose des cigognes », de Marc Arnaud, la Scala, à Paris

La-Métamorphose-des-cigognes-Marc-Arnaud © Alejandro Guerrero

Papa mis à l’épreuve
Par Léna Martinelli
D’abord présenté au Festival d’Avignon off, le spectacle joue les prolongations. Toujours d’actualité, car universel, il traite de questions intimes : la paternité, le désir et les bébés éprouvettes. Malgré la gravité du sujet, un spectacle très drôle, d’ailleurs nominé aux Molières 2022, dans la catégorie du « meilleur seul en scène ».

« De sueur et d’encre », du Cirque Barcode, Le Monfort à Paris

De-Sueur-et-d'Encre-Cirque-Barcode © Jan-Hromadko

Vol au-dessus des mémoires
Par Florence Douroux
Jusqu’à quel point faut-il chérir sa mémoire ou celle de son téléphone ? Le Cirque Barcode aborde le thème de la trace et de l’oubli, dans un premier spectacle foisonnant de propositions et de prouesses. En mots et en acrobaties, ils livrent une exploration percutante de cette grande inconnue : la mémoire.